Les offs / Sport /

Adrien Petit : « une saison riche en émotion ! »

Publié le 10-10-2017

Adrien Petit a mis un terme à sa saison 2017, à l’issue de la classique Paris-Tours de ce dimanche 8 octobre. Mais avant de partir en vacances, Le Bison organise sa randonnée annuelle. Il a répondu à nos questions, et tiré avec nous le bilan de cette année riche en émotion.

Comment qualifierais-tu ta saison 2017 ?

J’ai passé une très bonne année 2017, j’estime avoir fait une campagne de Classiques Flandriennes satisfaisante, ce qui était mon objectif principal de la saison. Jusqu’au mois d’avril, c’est vraiment une période de courses que j’affectionne particulièrement et ou je suis très appliqué. 

Cette saison a encore été très riche en émotion, avec la fin de carrière de Thomas (Voeckler) sur le Tour et la victoire de Calmej (Lilian Calmejane) !

Tu remportes cette saison une étape sur les 4 Jours de Dunkerque, ainsi que le Grand Prix de la Somme. Qu’est-ce que cela a changé pour toi ?

Ça n’a pas réellement changé grand-chose pour moi, si ce n’est que maintenant je sais ce que ça fait de gagner en solitaire (rires). C’était une première pour moi. 

Je vois plus ça comme une récompense du gros bloc de travail en amont pendant les Classiques. Ça m’a permis d’avoir cette forme à ce moment de la saison. 

Comment vois-tu ta saison 2018 avec Thomas Boudat ?

Thomas sera le sprinteur de l’équipe, il est donc logique pour moi que je lui apporte mon savoir-faire dans l’approche des sprints. J’ai vraiment pour but de l’aider à progresser dans sa jeune carrière. 

Et personnellement, quels seront tes objectifs ?

En ce qui me concerne, je veux toujours continuer à progresser sur les Flandriennes et Paris-Roubaix. Et pourquoi ne pas refaire quelques sprints, pour les fois où je ne serais pas avec Thomas. 

Tu organises ta randonnée tous les ans avec tes fans, à côté de chez toi. En quoi est-ce important pour toi cette journée ?

C’est vrai que c’est une journée hyper importante, ça permet à tous mes supporters de me voir dans une période plus détendue que sur les courses. C’est aussi une manière pour moi de les remercier pour les frissons qu’ils peuvent me donner et les kilomètres qu’ils font pour venir sur les courses toute la saison. Nous sommes déjà près de 500 inscrits !

Maintenant place aux vacances ! Tu raccroches le vélo complètement ?

Complètement c’est un grand mot car je pars ce week-end sur le cyclocross d’Arnaud Labbe du coté de Bordeaux. Ensuite, le week-end du 28 octobre je serai à la randonnée qu’organise Alexandre Pichot. 

Je vais faire environ 4-5 semaines de repos, mais je ne vais pas trainer ensuite si je veux être opérationnel à l’ouverture de la saison, pour la Tropicale Amissa Bongo !

 

data-href="http://www.teamdirectenergie.com/adrien-petit-une-saison-riche-en-emotion/" data-numposts="5">