Publié le 09-02-2019

Anthony Turgis a tout donné

Le Francilien très actif pendant toute la troisième étape a réussi à prendre l’échappée et n’a été repris qu’à 3,5 kilomètres de l’arrivée. Au sprint, Niccolò prend à nouveau la 4e place d’une étape qui revient à Marc Sarreau (Groupama-FDJ).

Une étape de combattants

Avec 46,2 kilomètres parcourus dans la 1ère heure et 48,3 kilomètres dans la 2e heure, le tout sur un parcours valloné, le rythme de l’épreuve est très rapide. Aucune échappée ne parvient à se projeter à l’avant de la course. Il faut attendre les 50 derniers kilomètres pour voir Anthony Turgis, accompagné par Axel Domont (AG2R La Mondiale), arriver à creuser un écart. Ils seront rejoints par Evaldas Siskevicius (Delko Marseille Provence), Quentin Pacher (Vital Concept-B&B Hôtels), Eliot Lietaer (Wallonie-Bruxelles), et Alo Jakin (St-Michel-Auber 93). Anthony passe en tête à 6 kilomètres de la ligne et empoche les 6 secondes de bonification. Les 6 hommes de tête seront repris à 3,5 kilomètres. Anthony a tout donné et ne regrette rien de son échappée. Le vainqueur du jour a confié après l’arrivée qu’il ne pensait pas revoir les 6 hommes de tête. Il s’en est fallu de peu.

Un sprint massif

Troisième étape et troisième sprint massif sur cette 49e édition de l’étoile. Les « Jaune et Noir » ont tous été très actifs pour prendre part aux attaques et défendre ensuite les chances d’Anthony Turgis. Dans le final, ils se sont concentrés sur le sprint de Bonifazio. Le sprinteur italien a pris un peu plus de temps que la veille pour démarrer son sprint et n’a pu remonter le très rapide Marc Sarreau. Il termine 4e et démontre encore une fois qu’il est en forme en ce début de saison. Demain, ce sera le final de l’épreuve et le général se jouera sur les pentes d’Alès. Les coureurs devront donner le maximum durant le contre-la-montre individuel. Jérôme Cousin est 4e au général, Anthony Turgis est 9e.