Publié le 15-02-2019

Calmejane a la pancarte !

Comme un air de mois de juillet sur le Tour de La Provence. Le décor magnifique, une météo estivale, et un groupe de leaders qui se démarque dans la dernière ascension ont donné le rythme sur cette 2e étape.

Une course d’usure

Avec 8 échappés à l’avant, le peloton est emmené pendant une longue partie de la journée par la formation SKY. Il faut attendre la dernière difficulté, la route des Crêtes, pour que la jonction s’opère sous l’accélération des Groupama – FDJ. Côté Direct Energie, après un gros travail des équipiers tout au long de l’étape, c’est le leader, Lilian Calmejane, que l’on aperçoit bien intégré au groupe de tête. Il va même placer une première « mine » dans le dernier kilomètre de l’ascension de la route des Crêtes qui va lui permettre de franchir en tête la difficulté et prendre le maillot de leader au classement du meilleur grimpeur. La descente vers La Ciotat ne permet pas à notre coureur de s’échapper et il entame le sprint en ayant déjà dépensé beaucoup de force. Il sprintera pour la 6e place d’une étape que remporte Eduard Prades (Movistar Team). Au classement général, Lilian Calmejane se replace à la 11e position à 32 secondes du leader, Gorka Izagirre, l’homme de Astana.

Deux étapes pour glaner des places

Le classement général peut devenir intéressant pour Lilian Calmejane. L’équipe la mieux représentée est la Groupama – FDJ avec 4 coureurs dans le TOP 10. La différence devrait se faire dès demain avec l’arrivée au circuit Paul Ricard. Nos coureurs vont récupérer avant de donner leur maximum sur les deux dernières étapes.