Actualité / Sport /

Publié le 13-02-2018

En Route pour le Soleil

Demain aura lieu la 64ème édition du Tour d’Andalousie (ou Ruta del Sol). C’est une course difficile qui attend les coureurs, longue de 700 km. Elle fait partie intégrante de la préparation aux futures courses World Tour.

Comme chaque année, ce sont les grimpeurs qui vont être satisfaits : les 4 étapes de course en ligne (la 5ème étant un contre-la-montre) sont marquées par des reliefs montagneux cumulant les cols de première, deuxième et troisième catégorie. C’est donc entre les chaînes de montages andalouses que les équipes s’affronteront.

La première étape du mercredi 14 février relie Mijas à Granada. Cette étape va permettre aux coureurs de se mettre en jambe pour les étapes à venir, grâce à l’ascension de 6 cols dont 3 cols culmineront à plus de 1000 mètres d’altitude. 

L’étape reine de cette course est la deuxième, entre Otura et La Guardia. Elle a la particularité d’avoir son arrivée au sommet de l’Alto de las Allanadas. 

Vendredi 16, au vu du profil de cette troisième étape reliant Mancha Real à Herrera, ce sont les sprinteurs qui devraient être mis à l’honneur. En effet, c’est l’étape ayant le parcours le moins accidenté de la semaine. 

Au départ de Séville ce samedi, l’ultime étape en ligne de cette Ruta del Sol demandera aux coureurs toute leur énergie : 2 cols de première catégorie les attendent au beau milieu de l’étape.

Un contre-la-montre d’une distance de 14,2 km clôturera cette semaine espagnole autour de Barbate.

Pour en savoir plus sur la Ruta del Sol, consultez notre page course !

data-href="http://www.teamdirectenergie.com/en-route-pour-le-soleil/" data-numposts="5">

À lire également

Des nouvelles du front espagnol
Lire