Publié le 15-03-2019

La régularité de Turgis sur Paris-Nice

Le Francilien déjà 10e et 12e d’étape, termine cette fois à la 6e place et confirme son sens de la course.

50 derniers kilomètres « full gas ».

Les coureurs partis sur une allure modérée ont fortement accentué leur rythme dans les 50 derniers kilomètres. À l’avant, on retrouve Calmejane et Turgis bien placés qui évitent les écarts et les chutes. Derrière, ça grimace et l’effort est énorme au passage du sprint à 30 bornes de la fin pour revenir sur la tête de course. Les bouches grandes ouvertes, les coureurs tentent de s’oxygéner.

Un groupe réduit

Au sprint, Anthony démontre que l’on peut compter sur lui et empoche une belle 6e place quelques mètres derrière Sam Bennett (Bora – Hansgrohe), deuxième fois vainqueur.

On l’entend depuis maintenant l’annonce du parcours, le col de Turini. Il se tiendra demain devant les coureurs pour une arrivée au sommet.