Actualité / Sport / Vie de l'équipe /

Publié le 06-04-2018

Paris-Roubaix dans les yeux d’Adrien Petit

Voici enfin Paris-Roubaix : la classique française mythique ! Aussi appelée l’Enfer du Nord, elle est d’une grande difficulté surtout lorsque la météo s’en mêle… Le temps mitigé annoncé ce week-end fait déjà frémir les engagés et promet un spectacle de grande envergure !

Cette année, c’est 257 km qui relieront Compiègne au Vélodrome de Roubaix, dont 54,5 km de secteurs pavés. Les derniers coups de pioches ont fini de résonner sur les secteurs légendaires tels que la tranchée d’Aremberg, le Carrefour de l’Arbre etc…  

Cette course a une saveur particulière pour l’équipe Direct Energie : c’est pas moins de 3 top 10 au compteur des hommes de Direct Energie. Sylvain Chavanel termine 7ème en 2009, Adrien Petit 10ème en 2016 et 9ème en 2017. Damien Gaudin s’est également illustré en tant que vainqueur espoir lors de l’édition de 2007. Comptons également la 12ème participation de Yohann Gène pour cette épreuve !

Crevaison, poussière, chute : la tension est à son comble à l’approche du départ. Nul doute que la foule se présentera en nombre sur le bord des routes pavées.

Et c’est notre arrageois Adrien Petit qui vous en parlera le mieux :

data-href="http://www.teamdirectenergie.com/paris-roubaix-yeux-dadrien-petit/" data-numposts="5">

À lire également

[Tactique & Technique] Le cento10 NDR - Un vélo taillé pour les classiques
Lire